Kazaal

bandeau_eau.jpg

Vous êtes ici :   Accueil » Territoires
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://araksey.com/data/fr-articles.xml

Les Territoires

Croisée d'Outremonde

Dans la grande plaine du Tyr, à une centaine de lieux à l'Est des routes commerciales qui longent le plus imposant des fleuves d'Arawen, se trouve une croisée qui attire curieux et croyants de tout horizon. Au carrefour de deux chemins de muletiers est plantée une tour de garde à l'architecture banale.

Pourtant, il est dit que l'escalier de pierre qui descend en spirale dans les souterrains de l'édifice, n'a pas de fin et qu'il est la porte vers le royaume des morts. Nombreux sont ceux qui ont tenté de s'y aventurer pour y chercher un parent disparu ou un amour perdu. En vain : les quelques-uns qui en sont revenus n'étaient plus que de pauvres hères dévorés par l'obscurité, la faim et la folie.

Pourtant, des pèlerins ou les voyageurs de passage continuent à entretenir la légende en accrochant aux grilles des bandes de tissus porteurs de leurs prières.

ter_croisee_map.jpg

Tendance climatique : Tempéré - Sec

Environnement principal : Lande, Guarigue

ter_croisee_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Cratère de Brakatoar

Au centre de chaine volcanique de Maar se trouve un monstrueux cratère parfaitement circulaire dont les falaises abruptes et hautes de près d'un kilomètre, plongent directement dans une mer de lave.

Parfois appelé, l'oeil d'Arpal, ce lieu aussi dangereux que fascinant est le domaine des extracteurs de soufre. Ces mineurs de l'extrême prennent tous les risques pour remonter cette roche jaunâtre achetée à prix d'or par les alchimistes.

Hélas, beaucoup d'entre eux meurent brûlés ou empoisonnés par les vapeurs toxiques. Tel est sans doute le tribut à payer pour côtoyer l'un des puissants Dieux-Dragons...

ter_brakatoar_map.jpg

Tendance climatique : Montagnard - Sec

Environnement principal : Mousses, Lichens

ter_brakatoar_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Mine du MangeFer

L'entrée de la mine du MangeFer est probablement l'un des secrets les mieux gardés du peuple Korrigan. Situé quelque-part dans les monts de Jiout, c'est le territoire d'un animal unique et mythique appelé le Mangefer.

Cette mystérieuse petite bête serait un hybride tenant à la fois de la musaraigne, de la chauve-souris et du geko. On prétend qu'il est l'incarnation vivante de l'estomac d'Imanok, le Dieu-Dragon de la Terre, se nourrissant uniquement des métaux les plus précieux et accumulant depuis des millénaires dans son ventre sans fond une quantité incommensurable de richesses. On dit aussi que celui qui parviendra à le capturer n'aura plus qu'à lui faire régurgiter ses repas.

Une sorte de "poule aux oeufs d'or" qu'aucun Korrigan ne voudrait voir tomber entre les mains d'une autre race ! À moins que tout cela ne soit qu'un conte pour enfants...

ter_mangefer_map.jpg

Tendance climatique : Montagnard - Humide

Environnement principal : Résineux, Ronces

ter_mangefer_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Portes de Muzil

Ses deux énormes portes de pierre ont été construites en mémoire des anciennes portes des Monts Interdits, par lesquelles, selon la légende, les quatre mercenaires entrèrent puis revinrent des terres sacrées de l'Erda.

Nains et Géants travaillèrent de concert pendant plusieurs décennies dans les conditions extrêmes de la haute montagne, luttant chaque jour contre le blizzard polaire, les lames de brouillard pétrifiant et les orages de grêles, pour édifier deux arches colossales qui marquent symboliquement la limite des territoires connus.

Au delà, dit-on, il n'y a que le vent, le chaos et la mort...

ter_portesmuzil_map.jpg

Tendance climatique : Polaire

Environnement principal : Glace

ter_portesmuzil_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Île de l'Oracle

Énorme caillou battu par les vents et rongé par le sel, l'île de l'Oracle est le centre quasi-inaccessible de la mer de Berim. Un ermite y a élu domicile il y a des très nombreuses années. On le nomme l'Oracle car dit-on, il voit le passé, le présent et l'avenir.

Depuis leur capitale, Garangakal, les plus hautes autorités du Conciliat des Géants prennent régulièrement conseils après de cet être dont tout le monde connait l'existence, sans que personne ne puisse affirmer l'avoir vraiment vu.

Nombreux sont les curieux que tentent clandestinement la traversée dans l'espoir d'une entrevue ou peut-être même d'un miracle, mais le vent et la houle se chargent de les repousser au loin.

ter_ileoracle_map.jpg

Tendance climatique : Tempéré - Humide

Environnement principal : Mer

ter_ileoracle_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Arbre Porte-ciel

Seul survivant du grand cataclysme qui remodela le monde à la fin du 4ème age, ce cèdre fait à lui seul la taille d'une forêt dont les ramures touchent aux nuages et les racines s'enfoncent jusqu'au coeur secret d'Arawen.

Les Elfes ont installé aux creux de ses branches une demi-douzaine de villages et affirment que cet arbre ancestral est doté d'une conscience propre. Maître des graines de vie et de mort, suivant le fil d'une harmonie qui lui serait propre, c'est lui qui aurait le pouvoir de générer ces nouvelles espèces que l'on appelle les "anomalies".

ter_porteciel_map.jpg

Tendance climatique : Montagnard - Tempéré

Environnement principal : Forêt mixte

ter_porteciel_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Atoll de corail pourpre

Oubliez les plages de sable fin et la douce caresse des alizés, cet atoll ressemble plus aux mâchoires d'un monstre marin qu'à un lieu de villégiature pour riche bourgeois en recherche d'exotisme.

Même les pirates les plus recherchés y réfléchissent à deux fois avant d'entrer dans ses eaux où les hauts-fond, plus tranchants que des lames de rasoirs et plus fourbes qu'un marchand Korrigan, accrochent les bateaux imprudents. Entre les pointes qui affleurent à la surface de l'eau, s'entassent des centaines d'épaves, telles les carcasses de fretins que l'atoll aurait fini de digérer.

La nuit, les coraux s'illuminent d'un rouge écarlate qui donne aux marins déjà angoissés, l'impression de naviguer sur une mer de sang.

ter_corailnoir_map.jpg

Tendance climatique : Tropical

Environnement principal : Coraux

ter_corailnoir_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Ruines d'Agme

Ce lieu est considéré par les Trolls comme leur capitale. En réalité, il s'agit plutôt d'un agencement grossier de milliers cabanes appuyées contre une forêt de mégalithes moussus. Mais ce peuple aussi violent que paresseux aime à se rêver une gloire ancienne où Agme aurait été une ville puissante et rayonnante...

Les formations rocheuses qu'ils prennent pour des sculptures érodées par la pluie et le vent, ne sont hélas que des forêts fossiles, et leur cité légendaire, le fruit de leurs élucubrations.

Pourtant, personne n'oserait débattre de la question avec l'un d'entre eux : le risque de se faire fendre le crâne par son interlocuteur serait bien trop grand !

ter_agme_map.jpg

Tendance climatique : Océanique - Frais

Environnement principal : Prairie humide

ter_agme_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Muraille des côtes d'Aalpiniel

Afin de protéger les populations de la plaine d'AalChaiel des raids incessants des pirates, les Géants décidèrent de construire un mur de plusieurs centaines de kilomètres de long.

L'ouvrage, qui suit parfaitement la ligne de la crête littorale, est jalonné de tours de garde équipées de lourdes machines de guerre, toujours prêtes à faire feu en cas d'attaque depuis la mer.

Commencé depuis plus de 300 ans, les mauvaises langues disent que cet ouvrage sera la ruine du royaume tant les sacrifices nécessaires à sa construction et à son entretien sont importants. La muraille a en tout cas prouvé son efficacité à de très nombreuses reprises.

ter_muraalpiniel_map.jpg

Tendance climatique : Méditerranéen

Environnement principal : Prairie sèche

ter_muraalpiniel_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Désert du DevenDol


Au coeur du plus vaste désert d'Arawen, la température en journée atteint des niveaux que bien peu de formes de vie peuvent supporter. La nuit, en revanche, cette terre aride s'éveille et dévoile aux caravaniers attentifs l'exubérance discrète de sa faune et de sa flore.

Ces derniers empruntent les pistes changeantes qui relient entre elles, les grands oasis du DevenDol et les villages troglodytes des Monts de Skelm au Sud et de l'Edja au Nord. Leurs routes croisent souvent les carapaces de machines géantes venues d'un autre âge et recrachées ça et là par les sables mouvants.

La guilde ferrailleur du DevenDol se charge alors de les démonter : coupant, cisaillant, morcelant chaque pièce de métal tout comme une armada de fourmis le ferait sur un providentiel morceau de pain.

ter_devendol_map.jpg

Tendance climatique : Désertique - Brûlant

Environnement principal : Sable, Roches

ter_devendol_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Cascade des mariés


Nichée au creux d'un vallon du massif de Tilat, cette cascade d'apparence banale doit sa réputation à son eau chaude et salée qui jaillit par une résurgence et glisse le long d'une falaise de marbre rose.

La tradition veut qu'après la cérémonie de mariage, les jeunes couples se douchent sous cette chute d'eau sacrée afin d'obtenir la bénédiction combiné de quatre des Dieux-Dragons : Kazaal, Imanok, Makar et Azel.

Au pied de la cascade, un petit bassin est réservé aux personnes âgées qui viennent s'y baigner pour y soigner bronchites et rhumatismes.

ter_cascademaries_map.jpg

Tendance climatique : Continental tempéré

Environnement principal : Feuillus

ter_cascademaries_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Lac des 100 000 mains


À l'est des marais de KepKrimch, souvent noyé sous un épais manteau de brume, se trouve un lac de bien mauvaise réputation. Les orques qui occupent ce territoire prétendent qu'un monstre y a élu domicile et hante ses eaux grisâtres.

Pour pacifier la bête, les grands chamans des lieux ont pour habitude de jeter chaque jour en pâture la main d'un prisonnier ou d'un condamné. Ce rituel macabre dure depuis si longtemps que l'on a donné au lac le nom inquiétant de "lac des 100 000 mains".

Les montagnards qui habitent près de la frontière pensent qu'il s'agit plutôt d'une grotesque supercherie qui permet aux orques de justifier leurs pillages et leurs exactions.

ter_100000mains_map.jpg

Tendance climatique : Océanique humide

Environnement principal : Lande, Brousaille

ter_100000mains_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Roches des Jumelles


Perchés sur le sommet de leurs vertigineux éperons rocheux, deux énormes blocs de pierre semblent menacer chaque jour les habitants de la vallée de l'AlalPanuil.

Tels des visages se regardant en chiens de faïence, ces boules de Basaltes de plus de 300 mètres de diamètre tiennent pourtant en équilibre depuis plusieurs siècles. Les légendes locales prétendent qu'ils seraient les corps pétrifiés de deux crapauds titanesques ayant oser toiser du regard Imanok, le grincheux Dieu-Dragon de la Terre.

Chaque année, pendant le festival des Grimpeurs, les meilleurs athlètes des cinq villages de la vallée s'affrontent dans une course d'escalade où le vainqueur est le premier à toucher la base de l'une des deux roches jumelles. Malgré des accidents mortels assez fréquents, il ne manque jamais de candidats pour cette épreuve.

ter_rochesjumelles_map.jpg

Tendance climatique : Montagnard humide

Environnement principal : Résineux, Alpages

ter_rochesjumelles_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Jungle de Yul


Les larges fleuves de KamaYul, LomoYul et leurs affluents se déploient en méandres tentaculaires sur l'un des territoires les moins connus d'Arawen.

Il faut dire que la densité et la touffeur insupportable de la jungle qui en épouse les rives transforment chaque exploration en un véritable calvaire. D'autant que parmi sa flore exubérante, on a déjà recensé quelques plantes carnivores de belle taille et que l'on y trouve également des insectes géants particulièrement agressifs.

Dans la canopée, vit une tribu elfique qui a su exploiter la diversité biologique de la forêt pour fabriquer remèdes, drogues et poisons de grandes qualités. Mais il est rare de trouver des tels produits sur les marchés.

ter_jungleyul_map.jpg

Tendance climatique : Équatorial

Environnement principal : Jungle, Mangrove

ter_jungleyul_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Canyon du sang

Est-ce à cause des longues trainées verticales d'ocre rouge qui courent sur les falaises ou bien du sang sans cesse versé contre ses flancs que le canyon porte ce nom ? Personne ne le sait plus vraiment.

Ce passage obligé sur la route du vaste plateau de l'OroukGabar est le repaire des nombreux groupes de brigands dont les mieux organisés forment de petites armées d'une centaine de combattants qui n'hésitent plus à s'attaquer aux caravansérails fortifiés.

Ces bandes se livrent entre elles une guerre de territoire, si bien qu'il n'est pas rare de croiser le long de la piste sablonneuse, les cadavres des victimes d'un règlement de compte avant de subir à son tour un assaut plus brutal que la brûlure de Wam dans ce maudit coin de désert.

ter_canyonsang_map.jpg

Tendance climatique : Aride, Chaud

Environnement principal : Cactus, Épineux

ter_canyonsang_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Col de Giz

Pour une raison totalement inconnue, la foudre s'abat toutes les heures au même endroit sur l'étroite passe qui relie la vallée de YaIraten et le plateau de Xele. L'éclair jaillit entre deux pylônes de roches dont la couleur blanc ivoire et la texture lisse dénote avec le décor environnant : chaos d'orgues basaltiques écroulées jonchant le sol à la manière d'un tas de crayons cassés.

Bien sûr, les théories vont bon train pour tenter d'expliquer le phénomène. Un poste de garde, installé un kilomètre en amont, assure la sécurité des voyageurs en régulant leur passage entre deux coups de foudre.

Malgré le fait que ce mécanisme naturel ou artificiel n'est pas varié d'un iota depuis des siècles, nul ne peut réfréner l'angoisse de mourir foudroyer par le quelconque tressautement de cette horlogerie de précision.

ter_giz_map.jpg

Tendance climatique : Continental, Froid

Environnement principal : Résineux, Alpage

ter_giz_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Grande faille sous-marine des îles GrikaMendra

Vues du ciel, les îles de GrikaMendra ressemblent à une anguille tranchée en son centre par la cognée d'un Titan.

En effet, les hautes falaises, éloignées d'à peine quelques centaines de mètres, se font face, parfaitement symétriques, laissant les rafales de vent s'engouffrer dans ce mince corridor maritime.

Guidant avec virtuosité leurs embarcations entre les plaques de glace à la dérive, seuls les pêcheurs locaux osent s'engager sur ce territoire sacré. Car c'est au fond de ses eaux bouillonnantes et poissonneuses, affirment les grands prêtres des bleus profonds, que le Dieu-Dragon des eaux, Kazaal, a trouvé refuge pour son dernier grand sommeil.

ter_grikamendra_map.jpg

Tendance climatique : Océanique, Très froid

Environnement principal : Lande souvent enneigée

ter_grikamendra_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Rivière d'huile

Sur les terres noires de l'Angja, serpente une rivière d'huile bitumineuse qui se déverse avec une lenteur têtue depuis les monts des quatre Crânes jusqu'à la plaine de l'Uir.

De grosses bulles de gaz inflammables crèvent de temps à autre la surface et emplissent l'air d'une odeur nauséabonde. C'est l'un des territoires des Berserkers et les collecteurs contrebandiers prennent de très gros risques en s'aventurant dans la région pour y recueillir le précieux liquide indispensable à l'éclairage et au fonctionnement des armes mécaniques.

Par un processus gardé secret, les alchimistes Berserkers sont capables de transformer ce goudron poisseux en un matériau à la fois dur et léger qui confère à leurs armures, une durabilité et une résistance exceptionnelle.

ter_rivierehuile_map.jpg

Tendance climatique : Montagnard, Sec

Environnement principal : Ronces, Arbustes

ter_rivierehuile_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Cité secrète de la Sectra

Bien que personne n'ait jamais pu prouvé l'existence de cette ville, rares sont ceux qui n'en n'ont jamais entendu parlé. Fantasme ou réalité, la cité secrète serait le centre névralgique de la puissante et très mystérieuse secte des Trappeurs.

Certains la situe dans les glaces éternelles des plus hautes montagnes du centre d'Arawen, d'autres sur une île au delà des plaines abyssales.

On dit aussi que tous ses mercenaires y suivent un entrainement redoutable et que seuls les plus forts survivent. La plupart d'entre eux en ignorent sans doute l'emplacement exact car le chemin s'effectuerait les yeux bandés et sous l'effet d'une drogue hallucinogène. Le grand Maître (dont l'existence n'est pas non plus avérée) y vivrait assis sur une montagne d'or...

ter_sectra_map.jpg

Tendance climatique : Inconnue

Environnement principal : Inconnu

ter_sectra_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Marais de Liitch

Existe-t-il sur Arawen, un lieu plus insalubre que cette mangrove boueuse située à l'Est du delta du fleuve Memengo. Les plaisantins disent souvent que même les moustiques y tombent malade. L'odeur pestilentielle qui s'en dégage est parfois transporté par le vent vers les villes les côtières, déclenchant dans les jours qui suivent des épidémies inconnues que même les meilleurs médecins soignent à grand peine.

Si Ogon, le Dieu-Dragon de la boue se terre quelque-part, c'est probablement au milieu de ces eaux saumâtres où finissent de pourrir les déchets végétaux et les cadavres d'animaux charriés par le fleuve en crue.

Pour autant, quelques familles de Trolls y font le commerce de briquettes de limon qui s'avèrent être un excellent engrais.

ter_liitch_map.jpg

Tendance climatique : Tropicale, Très humide

Environnement principal : Marécage

ter_liitch_minimap.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        


Date de création : 06/12/2016 18:47
Catégorie : -
Page lue 82533 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Visites

 2230869 visiteurs

 18 visiteurs en ligne

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 9 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Visites

 2230869 visiteurs

 18 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Territoires
Texte à méditer :  

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.